BendaThierry.com - Votre Consultant Informatique

Développement Informatique

Je développe sur mesure vos logiciels et vos sites web.

Je trouve des solutions informatiques adaptées à votre système d'information.

J'installe et je configure vos logiciels d'entreprise : CRM, PIM, ERP/PGI.

Développement Informatique sur mesure

Marketing Web

Je permets à votre entreprise de se développer sur le web

Accompagnement Stratégique, Branding, Community Management

Campagnes Publicitaires sur les Moteurs de Recherche et les Réseeaux Sociaux

WebMarketing : du Branding jusqu'aux Campagnes Publicitaires

Thierry, Développeur

Grand Cœur Nature Peinture Écriture et... Informatique!

Image: Photographie de Thierry BENDA

Qui suis-je ?

Je suis un homme de 38 ans passionné par l'art sous toutes ses formes, d'un calme surnaturel selon certaines personnes. Rationnel, j'évalue les opportunités de faire des blagues à la première occasion : comme quoi, l'esprit et l'humour sont loin d'être des notions incompatibles. Peut-être car la vie m'a très tôt appris à rire de tout et à rebondir aussi souvent que nécessaire.

J'aime prendre mes décisions à partir d'éléments concrets. Cela a toujours été ainsi. Il y a les modes du moment et, par opposition, il y a les tendances de fond qui font qu'elles existent pour de bonnes raisons, des fondements réels et sérieux qu'il convient de considérer à leurs justes valeurs.

Qu'est-ce que tu préfères faire comme développement informatique ?

J'aime vraiment développer des applications web depuis très longtemps maintenant. Et dans beaucoup de projets web, il était incontournable d'utiliser Javascript pour de nombreuses fonctionnalités. Avouez que pour un développeur, c'est logique de travailler dans le Var, pour initialiser une variable. Bon, je ne suis pas fan de JavaScript car j'ai débuté au début des années 2000, à une époque pendant laquelle ce langage était une véritable plaie. Aujourd'hui, avec ses dernières versions et l'arrivée alternatives plus évoluées telles que TypeScript, Angular, React, Vue.js les choses se sont nettement améliorées, et heureusement.

Comment tout a commencé dans le développement ?

C'était au début des années 2000. L'occasion s'est présentée de faire un site web pour un service de recherche de mon université, à l'époque, j'ai accepté. Je ne savais rien de l'HTML, du CSS, du JavaScript. Nous étions fin 2000, et j'étais étudiant à l'Université de Sciences Sociales de Toulouse I. Mon premier site web, statique. Cela m'a plu, mais beaucoup d'autres choses étaient en cours à l'époque.

Deux années plus tard, alors que ma vue sans correction avait encore baissé, je ne pouvais plus exercer le métier que j'avais choisi à cause de nouvelles contraintes réglementaires. J'ai donc réfléchi à un autre avenir, et je me suis remémoré cette première expérience, ce premier projet web. Quand je repense à ce moment de ma vie, je constate que j'aime vraiment développer des applications web depuis très longtemps maintenant.

En toute logique, j'ai voulu voir, j'ai vu et cela m'intéressait davantage à chaque fois. Comment ? Pourquoi ? Quand ? Où ? Avec quelles données ? Pour produire quels résultats ? Et ces résultats, comment les utiliser de manière intéressante ? Finalement, à quoi ça sert de fabriquer ces programmes ?

Depuis toutes ces années, à chaque nouveau projet informatique auquel j'ai participé d'une manière ou d'une autre, je n'ai pas toujours eu des réponses à toutes ces questions. Mais j'ai bien aimé relever de vrais challenges à la fois concrets et sérieux. Surtout, j'ai aimé rencontrer beaucoup de personnes pleines de talents dans le sud de la France, et notamment sur Aix-en-Provence, Nice ou Sophia-Antipolis. Je suis toujours basé dans cette région, d'ailleurs.

Au fil des projets, j'ai également appris, rencontré et travaillé avec beaucoup de personnes sur Toulon. Des moments privilégiés avec des personnes qui voulaient également faire ce métier tous les jours. Et d'autres pour lesquelles ce ne fut qu'une étape dans leurs parcours de vie. C'est ainsi que l'on trouve son véritable chemin, en explorant toutes les pistes que l'on souhaite, et en faisant les meilleurs choix possibles pour notre avenir, tant que des opportunités se présentent et que nous sommes capables de participer à ces aventures.

Pourquoi devenir Consultant Informatique indépendant ?

Je fus Consultant Informatique dès 2011 pour une entreprise de services numériques « ESN », à l'époque nous disions encore « SSII » pour Société de Services et d'Ingénierie en Informatique.

J'ai saisi l'opportunité de travailler à mon compte car je supporte de moins en moins l'autorité. C'est un fait. Les petits chefs m'ont clairement donné envie d'être à mon compte, car leur capacité de nuisance est telle que je préfère être libre d'agir comme je le pense dans mon intérêt et dans celui de mes clients.

Les entreprises qui se disent « humaines », mais qui perpétuent une autre vision des choses, c'est terminé aussi. J'ai assez donné.

Les prospects qui me font perdre mon temps pour avoir un devis détaillé avec un cahier des charges, c'est fini aussi depuis début juin 2021. J'ai décidé de ne plus perdre de temps à répondre pour récolter du vent. Si vous voulez travailler avec un professionnel, alors il faudra considérer le fait qu'il y a un coût réel à la prestation fournie, car elle vous apportera une réelle valeur ajoutée.

Le fonctionnel est mon point fort dans tous les projets sur lesquels je travaille. Et pour vous, en tant que client, cela correspond à votre métier. Si vous recherchez à brader vos développements informatiques, vous aurez une modélisation métier qui sera pauvre, instable et pas facile à faire évoluer. C'est le pire choix que vous pourriez faire pour vous et pour votre entreprise.

Je n'ai pas du tout la prétention d'être parfait ou de tout connaître ou encore de tout accepter, mais j'apprends volontiers à chaque projet, en me formant systématiquement avec des livres et des formations courtes. J'apprends aussi de toutes mes erreurs pour construire des fondations plus solides et plus résilientes, systématiquement.

Je suis quelqu'un de généreux qu'il ne faut pas prendre un idiot. Toutes les personnes qui furent assez stupides pour essayer d'en profiter se sont retrouvées seules à gérer leurs problèmes, car après tout, dans la vie, c'est comme cela que les choses se passent : vous donnez ce que vous pouvez sans rien espérer d'autre en retour, que du respect... et quand ce respect n'est plus, et bien, chacun sa route, chacun son chemin.

D'un point de vue humain, ce ne sont pas des échecs. C'est toujours enrichissant de partager avec quelqu'un d'autre une amitié, un thé ou un café, un bonjour ou un bonsoir, ou bien nos derniers avis sur quelque fait divers ou sur l'un de ces obscurs livres purement techniques qui ne parlent qu'à nous autres, homo-sapiens informaticus.

Une personne authentique, pour des entrepreneur(e)s authentiques

Oui, je suis quelqu'un de passionné, au grand cœur. J'aime beaucoup jouer aux échecs depuis ma plus tendre enfance, mais je ne joue ni avec l'âme ni avec le cœur des gens.

J'aime vraiment rendre les gens heureux, même s'ils choisissent de m'exclure de leurs vies, ce n'est pas grave. Et j'avoue que parfois cela m'arrange, car la vie en société est vraiment épuisante. J'adore les relations humaines, mais je suis exténué à chaque fin de journée. Alors se préserver autant que possible est essentiel.

Et voilà une série de raisons pour lesquelles je ne regrette pas ce choix de vie, je peux désormais :

  • Honnêteté Refuser des projets si je ne suis pas compétent pour faire le travail demandé
  • Honnêteté Ne plus être vendu comme un expert sur des technologies que je découvre le jour J en clientèle
  • Intégrité Me former en amont sur des méthodologies et technologies me permettant d'être opérationnel sur vos projets informatiques
  • Organisation Gérer mes journées de travail en toute liberté, en fonction de mes objectifs et de ma charge de travail
  • Rendre service à mes clients, étant dans d'excellentes dispositions pour améliorer leur quotidien
  • Engagement professionnel Pouvoir travailler sur des projets qui me tiennent à coeur, avec des équipes engagées, autonomes et responsables
  • Préserver l'environnement et la santé de tous, à travers des actes simples de ma vie quotidienne
  • Éviter les pertes de temps Réduire au maximum les trajets en voiture, ainsi que les embouteillages en particulier
  • Donner du sens à mon métier Donner de mon énergie aux personnes qui prennent le temps de vivre de belles aventures humaines

Être devenu indépendant, c'est comment ?

Tout ne fut pas rose, mais nos racines aujourd'hui sont profondément ancrées dans un concret qui s'appuie sur différents piliers essentiels pour nous : l'indépendance, tout d'abord, car nous avons assez donné pour quelques entreprises qui nous ont fait vivre des situations difficiles.

Alors nous avons dit, chacun à notre manière et à notre moment, stop au mode de vie salarié, stop à la journée métro-boulot-dodo, stop aux bouchons sur la route, stop à la manipulation du lapin et de la carotte et à toutes les autres manipulations que nous avons pu vivre au cours de nos expériences professionnelles.

Vous vous demandez si c'est facile de renoncer à ses chaînes ? Et bien non, ce n'est pas facile. Au début, on se demande si l'on va survivre de nos compétences, si des clients vont vouloir nous faire confiance pour réaliser leurs projets informatiques ou prendre en charge leurs situations administratives afin de les aider au quotidien.

Et puis on fait ce qu'il faut, et cela finit par fonctionner. Les choses se débloquent et tout roule comme une bille dans la cour de récréation. Rien n'est jamais gagné. On peut perdre cette bille qui nous amuse et nous émerveille à chaque instant. On peut souffrir d'une attaque qui brise nos moyens de subsistance, notre site internet ou nos boîtes e-mails, ou toute autre élément de notre système d'information. On fait ce qu'on peut pour éviter que cela arrive, mais nul n'est à l'abri d'un mauvais concours de circonstances ou d'un manque de vigilance.

Quels sont les coups de cœur dans ma vie ?

J'aime vraiment lire. Mes lectures, autant pour le travail que pour le plaisir, m'ont aidé à construire une vie riche de nombreuses expériences humaines.

J'aime vraiment écrire. J'écris depuis que je suis adolescent. Depuis presque 25 ans maintenant. J'écris surtout des poésies en vers libres, ne gardant que la rime pour que la vie rime à quelque chose, sûrement. J'ai trouvé la clef de mon âme il y a longtemps maintenant, et c'est un stylo à encre dont la couleur est bleue comme le ciel du Département du Var. La serrure n'est qu'une feuille de papier ordinaire sur laquelle je pose un code spécial, un code qui ouvre les portes de nos imaginaires.

Quels sont les coups de cœur dans ma vie ?

J'aime vraiment lire. Mes lectures, autant pour le travail que pour le plaisir, m'ont aidé à construire une vie riche de nombreuses expériences humaines.

J'aime vraiment écrire. J'écris depuis que je suis adolescent. Depuis presque 25 ans maintenant. J'écris surtout des poésies en vers libres, ne gardant que la rime pour que la vie rime à quelque chose, sûrement. J'ai trouvé la clef de mon âme il y a longtemps maintenant, et c'est un stylo à encre dont la couleur est bleue comme le ciel du Département du Var. La serrure n'est qu'une feuille de papier ordinaire sur laquelle je pose un code spécial, un code qui ouvre les portes de nos imaginaires.

Quelle est ta relation avec la Nature ?

J'aime prendre des photographies de paysages lors de mes voyages, mais aussi lors de ma vie quotidienne. Je prends mes affaires, et je pars dans un champs avec de quoi manger. Évidemment, je suis respectueux des autres et des lieux merveilleux que j'emprunte régulièrement. Je laisse la Nature propre après mon passage. C'est la moindre des choses. Mais ce n'est pas une évidence pour tout le monde, d'après ce que l'on peut constater régulièrement lors de randonnées dans des paysages merveilleux.

C'est ainsi que je fais depuis que je suis adolescent presque toutes mes pauses déjeuners. Cela me permet de me ressourcer. C'est essentiel. J'étouffe en ville. J'étouffe en société. C'est comme ça depuis mon plus jeune âge, et ce n'est la faute de personne.

Certains disent que je suis sauvage. J'ai besoin d'entretenir cette connexion avec la Nature, et je le fais aussi souvent que possible.

Je ne suis pas sauvage, j'aime être serein, c'est mon luxe. Nous devrions tendre vers cet art de vivre pour notre bien commun, plutôt que de vivre dans une société qui se nourrit perpétuellement de nos divisions, voyons ce qui nous rassemble.

Quelle est ta relation avec l'Écriture ?

Vous voyez quand je vous dis que j'aime écrire, c'est vrai j'aime vraiment écrire. Mais qu'est-ce que j'écris exactement ? Et bien depuis mon adolescence, j'écris principalement des poésies.

Certains recueils ont disparu avec les années. D'autres sont restés sur quelques clefs usb ou autres impressions déposées en bonne et due forme auprès d'organismes de protection des droits d'auteur. J'ai rencontré une femme qui a beaucoup compté et comptera toujours pour moi, grâce à la poésie. Nous avons écris des poèmes entremêlés, tant et si bien que nos âmes ont fini par s'entremêler elles aussi.

Nous avons tous les deux un rythme et une motivation à toutes épreuves. C'est certainement cela qui nous pousse à répondre à vos besoins avec sérieux et rigueur, pour que vous obteniez, vous notre client, entière satisfaction.

Quels sont tes autres engagements ?

J'ai donné une bonne dizaine d'années en octobre 2009 et juillet 2019, à l'enseignement et à la pratique sportive du jeu d'échecs dans différents clubs d'échecs de mon département, ainsi que dans des centres de loisirs pendant les vacances scolaires et surtout dans de nombreuses écoles maternelles et primaires en tant qu'Animateur de la Ville de Draguignan (83300) entre janvier 2013 et août 2019.

Je fus Président de différents clubs d'échecs sur Draguignan, Animateur Fédéral et Arbitre Fédéral. Je suis intervenu à l'école primaire Jean Jaurès des Arcs-sur-Argens.

Entre le temps de préparation des séances, les nombreuses heures pendant lesquelles j'ai fait preuve de pédagogie envers des enfants qui me regardaient émerveillés, avec des étoiles dans leurs yeux. J'étais leur magicien, leur référent, leur exemple à suivre sur l'échiquier et pour certain(e)s, dans la vie également.

J'ai également enseigné à beaucoup d'adultes, mais ma fibre a toujours été mieux connectée à la nature insouciante et joyeuse des enfants. Ils venaient apprendre à jouer tous le mercredi aprèsmidi, le samedi matins, le samedi après-midi et participaient un dimanche par mois à des compétitions sportives avec des déplacements organisés dans tout le département. J'ai mené à bien avec beaucoup d'autres personnes ce projet pour les enfants dans les écoles élémentaires aussi. Nous avons pu participer.

Si aujourd'hui certains clubs existent encore autour de Draguignan, c'est certainement grâce à mes efforts, surtout entre octobre 2009 et 2012, à une époque où personne n'y croyait. J'ai continué jusqu'en juillet 2019, date à laquelle, j'ai tout arrêté pour me consacrer à d'autres objectifs devenus plus importants pour moi.

Je reviendrais peut-être à la pratique sportive du jeu d'échecs, dans quelques années, mais uniquement en tant que joueur de compétition, pour faire quelques tournois tous les ans.

C'étaient de belles années, de belles aventures humaines et sportives. J'ai rennoncé à continuer pour des raisons personnelles et professionnelles. Plus assez de temps désormais pour m'occuper correctement de ma famille et de mes projets informatiques.

Pour toute question sur le jeu d'échecs et l'activité sportive, je vous invite à contacter le club d'échecs le plus proche de chez vous, vous pourrez les trouver sur la carte de France des clubs d'échecs .

Je vous remercie pour votre lecture, et si vous avez des questions, ou si vous voulez des renseignements sur mes prestations, vous avez mes coordonnées professionnelles affichées sur ce site web.